François, Pape d’une Eglise appelée au service

A l’occasion de la fête des saints Pierre et Paul, le Pape François remettait le palium aux nouveaux archevêques nommés cette année. Cette écharpe de laine portée lors des célébrations signifie la communion des archevêques avec le Pape, successeur de Pierre. En cette circonstance, François a prononcé une très vigoureuse homélie sur sa vision de la mission de l’Eglise aujourd’hui. Tout comme les apôtres Pierre et Paul, emprisonnés (...)

L’inspiration divine de la Bible en question

Une récente enquête soulignait l’effacement prononcé de la culture biblique dans notre pays. La Bible disparaît progressivement des mémoires collectives. On connaît de moins en moins la Bible et ce qu’elle contient, c’est-à-dire son message parce que nous la lisons de moins en moins. L’éloignement de la Bible va de pair avec la baisse de la pratique religieuse en France. Seuls 4 % des Français lisent la bible au moins une fois par (...)

Du digitus divin au digital humain : l’humanité au défi du sens

1/ Quand la Pentecôte rappelle un principe essentiel Chaque année la fête chrétienne de la Pentecôte sonne le rappel d’une réalité simple et essentielle que nous peinons de plus en plus à comprendre. Cette fête trouve son origine dans la vie et la foi du peuple juif. En recevant de Dieu par la médiation de Moïse, les Paroles de vie qui forment le Décalogue, le peuple des fils d’Israël était conduit au rappel que l’être humain, (...)

Quand des machines nous parlent … quel danger ?

1ère partie – La rançon du progrès et l’oubli de la nature humaine La vie du monde est marquée par des épidémies, des guerres, des famines… Telle est notre actualité. Les tremblements de terre complètent ce tableau des catastrophes. Ces réalités affectant la vie humaine ne sont hélas pas nouvelles. Elles semblent devoir marquer de leur douloureuse empreinte toutes les générations. Il y cependant une autre épreuve, inédite dans (...)

Charles de Foucauld et la vie véritable

Il y a des paroles que notre esprit et notre coeur répugnent à écouter. Nous n’aimons pas que les êtres chers nous parlent du jour où ils ne seront plus là, en somme de leur mort. « C’est pour peu de temps que je suis encore avec vous » a dit Jésus un jour à ses disciples. Voilà typiquement une parole qu’ils n’ont pas dû apprécier. Jésus évoque pourtant son départ, c’est-à-dire sa mort. Ils ne l’ont sans doute pas compris. En effet, (...)